ou encore « pesticides », ou « produits phytopharmaceutiques » sont des substances ou des associations de plusieurs substances ou de micro-organismes, auxquelles ou adjoint des liants, des adjuvants ou de tensioactifs selon la formulation.

Ils sont destinés à protéger les végétaux cultivés contre les nuisibles (animaux, végétaux, bactéries, virus), parasites, plantes concurrentes, ou nuisibles animaux appelés ravageurs ou encore organismes nuisibles.

L’action des produits phytosanitaires permet d’améliorer les rendements et d’éliminer les nuisibles pouvant comporter un danger pour les consommateurs

Les substances utilisées pour la composition de ces produits phytosanitaires peuvent être d’origine minérale, organiques ou naturelles. La chimie de synthèque permet en outre de reproduire en laboratoire des molécules naturelles biocides existant dans la nature. L’exemple le plus connu étant les pyréthrines de synthèses, copies des molécules produites par des plantes de la famille du Chrysanthème et ayant des vertus antiparasitaires reconnues.

Certaines catégories de produits phytosanitaires sont utilisées pour des usages dérivés tels que la limitation de croissance de certains végétaux, la conservation des semences, la lutte contre les rongeurs, etc.

L’ensemble de ces produits fait l’objet d’une réglementation (article ) très stricte en Nouvelle Calédonie, et leur importation est soumise à des contrôles systématiques avant toute mise en marché.

Bien que la vente de ces produits phytosanitaires ne soit pas « restreinte » aux seuls agriculteurs au sens propre du terme, Hortical a pour principe d’orienter les acheteurs particuliers à s’orienter vers l’acquisition de produits dits « de jardin », qui sont formulés pour la plupart à partir des mêmes substances, mais adaptés à des usages non professionnels, et ne présentant qu’un très faible danger lors de leur utilisation.